• Connexion
  • Inscription
Ces effets insoupçonnés de la canicule sur notre corps (et comment les contrer) !

Lorsqu’il fait très chaud pendant plusieurs jours d'affilée, on parle de canicule. Et les effets sur notre corps ne se font pas attendre : étourdissements, maux de tête et transpiration excessive sont monnaie courante. Même le système digestif est influencé. Alors que faut-il manger et boire ? Quels aliments éviter pour ne pas ressentir les effets de la canicule sur notre corps ?

La semaine du 13 juin s’annonce chaude, très chaude. Non, ce n’est pas une phrase d’accroche pour un site X, mais bien les prévisions météorologiques de ces prochains jours. On annonce jusqu’à 38°C à l’ombre à Montpellier, 37°C à Bordeaux et 34°C à Nantes. 

 

Que ce soit à la machine à café, en terrasse d’un resto ou au téléphone, préparez-vous à avoir le même sujet de conversation à longueur de journée. Pour relever le niveau de ces conversations météo un peu ennuyantes et sensibiliser vos interlocuteurs aux risques pour leur santé, on vous explique quels sont les effets de la canicule sur votre corps.

Pour éviter la diarrhée, pensez à vous hydrater

Optez pour des fruits et légumes gorgés d'eau. Adobestock

La canicule peut provoquer chez certaines personnes de la diarrhée. C’est le combo chaleur et déshydratation qui est alors à l’œuvre. Pour éviter ce symptôme, pensez à vous hydrater régulièrement  sans attendre d’avoir soif pour le faire.

 

Plus vous vous hydratez, plus votre corps pourra évacuer la chaleur et réguler sa température en transpirant. On sait que les auréoles ne sont pas du plus bel effet sur votre polo rose, mais c’est ce qui permet à votre organisme de ne pas se transformer en fournaise.

 

Voici quelques aliments à consommer pour rester hydraté :

 

Pour ne pas donner trop de travail à votre système digestif, mangez des fruits et des légumes cuits, faciles à digérer et riches en eau. Faites le plein de melon, de concombre, de tomates ou encore de pastèque qui sont composés majoritairement d'eau. Ils rafraîchissent et hydratent sans alourdir. Pour vous aider à en manger, voici 11 idées recettes salées et sucrés au melon.

 

En revanche, évitez de boire du soda, du café et de l’alcool. Ces boissons déshydratent comme le précisent les rédacteurs de tf1info.

Ballonnements et troubles digestifs sont monnaie courante

Evitez les aliments trop gras et trop sucrés. Adobestock

Lorsqu’il fait très chaud, votre corps est sur-sollicité pour tenter de réguler sa température interne. A l’intérieur de votre organisme, il faut imaginer une usine qui carbure pour faire tourner toutes les machines -les organes vitaux- sans surchauffe qui pourrait les endommager. Le corps est déjà pas mal occupé, inutile de trop lui en demander. 

 

Parfois, après être passé à table sous 40°C, vous vous sentez ballonné. C’est peut-être que votre repas était trop riche. Ce qu’il y a dans votre assiette joue un rôle dans la façon dont vous ressentez la canicule. Certains aliments sont à éviter, d’autres à favoriser pour mieux supporter la chaleur et atténuer les effets de la canicule sur le corps. 

 

Ne mangez pas trop gras ou trop sucré. De façon générale, les plats riches demandent beaucoup d’efforts à l’organisme pour être digérés. Or, vous n’avez pas beaucoup d'énergie lorsqu’il fait 40°C en plein milieu de l’après-midi. On oublie donc les frites, les burgers, les soirées raclette et les assiettes gargantuesques de pâtes carbonara.

Attention à l’excès de crudités !

N'abusez pas des crudités. Adobestock

Optez plutôt pour des légumes pour avoir des repas légers. Pour éviter d’allumer le four ou de manger chaud, on abuse parfois des salades avec poivrons crus, carottes crues et compagnie. Sauf que notre corps n’est pas habitué à manger autant de légumes crus et ne sait pas les digérer en grande quantité. C’est pour cela que, souvent, vous avez des gaz, des ballonnements et des maux de ventre quand vous mangez 6 salades par semaine.

 

Le mieux est d’alterner aliments crus et cuits. Une astuce qui fonctionne bien est de les faire cuire et de les laisser refroidir pour combiner fraîcheur et bonne digestion. Par exemple, laissez-vous tenter par ces 5 fruits et légumes qui donnent de chouettes soupes d'été.

Ne buvez pas trop froid… ni trop chaud

Faut-il boire très chaud ou très froid ? Adobestock

On a tendance à boire très froid pour se rafraîchir. Sauf que de l’eau glacée dans un corps qui a chaud provoque des dérèglements. Cette pratique peut contracter les vaisseaux sanguins, ralentir la digestion et provoquer des crampes d’estomac. Pour faire simple, vous risquez d’avoir mal au ventre. Buvez de l’eau fraîche ou tempérée, mais pas trop froide. Pour en savoir plus, on vous explique en détail dans un autre article pourquoi boire de l’eau froide est une grosse erreur en période de canicule.

 

On entend aussi souvent l’opposé, à savoir qu’il faut boire très chaud. Après avoir dit ça, votre interlocuteur prend souvent l’exemple des berbères qui, dans le désert, boivent du thé chaud pour s’hydrater. Sauf que vous n’habitez pas dans le désert, et que ce conseil n’est pas adapté à votre mode de vie. Buvez frais ou à température ambiante pour vous hydrater sans dérégler l’organisme. 

Voici pourquoi vous n’avez plus d’appétit et pas d'énergie

Boire de l'eau riche en minéraux est importante. Adobestock

Lorsque l’on transpire, on perd des minéraux, notamment du chlorure de sodium. Pour compenser ces pertes, il est important d’avoir une source de sels minéraux. Il existe plusieurs eaux minérales connues pour leur richesse en sels minéraux. 

 

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne faut pas se priver de sel. Il assure la répartition de l’eau à tout l’organisme, régule la pression sanguine, assure la transmission nerveuse et permet le bon fonctionnement de plusieurs organes vitaux. Mais surtout, le sel retient l’eau dans l’organisme et, à l’inverse des idées reçues que l’on pourrait avoir, il prévient la déshydratation. Cela vous permettra également de limiter les risques de crampes, également dues à la perte de sels minéraux.

Les règles d’hygiène à respecter pour éviter les intoxications alimentaires

Quelques règles d'hygiène à renforcer pendant la canicule. Adobestock

Autre point à souligner : lorsqu’il fait chaud, il est essentiel de respecter la chaîne du froid des aliments. Vous risqueriez d’avoir une infection gastro-intestinale. Ne laissez pas votre ratatouille sur le gaz jusqu’au lendemain, ne laissez pas traîner votre bouteille de lait hors du frigo et ne consommez pas le jambon que vous avez apporté en pique-nique et qui a passé l'après-midi au soleil. Pour vos produits frais, faites vos courses au plus près de chez vous pour limiter le temps de trajet et utilisez un sac isotherme.

 

Lavez-vous bien les mains avant de passer à table. Ca peut paraître bête, mais vous êtes déjà affaibli, alors inutile d’en rajouter une couche avec une bactérie qui vous rendrait malade.

 

Maintenant que vous connaissez les effets de la canicule sur la santé et les bonnes pratiques à adopter pour atténuer ces conséquences, il ne nous reste plus qu'à vous souhaiter une belle semaine ensoleillée chez vous ou en vacances. Et pour profiter un peu plus du soleil, installez-vous sur votre terrasse avec un verre de granité à la pastèque.

 

Vidéo suggérée

Dans le même univers