Logo de la boutique de 750gPanier
Mon compte
  • Inscription

Enfin une (vraie) astuce pour ne pas pleurer quand on épluche un oignon

Le moment tant redouté est arrivé : après avoir découpé le boeuf, épluché les carottes, c'est l'heure d'émincer les oignons. Mais rassurez-vous, avec notre astuce infaillible, fini les torrents de larmes incontrôlables et les lunettes de piscine en dernier recours. 

 

On ne vous apprendra rien en disant qu'émincer un oignon fait pleurer. Non pas que vous soyez particulièrement émotifs face à ce geste anodin, mais à cause du gaz qui s'échappe du condiment. On vous explique tout.

 

En éminçant l'oignon, le couteau (surtout s'il est mal aiguisé) en déchire les cellules. Le problème, c'est que ces cellules ont absorbé et stocké du soufre pendant tout le temps où l'oignon poussait.

 

Conséquence : à la découpe, les cellules relâchent tout ce soufre qui entre en contact avec certaines enzymes de l'oignon, ce qui crée une réaction chimique. Résultat : un gaz irritant et très volatil, comme un précurseur de l'acide sulfurique, nous picote les yeux. Pour s'en protéger, nos yeux se remplissent de larmes... et vous devenez une véritable Madeleine.

 

Alors, à moins de s'équiper d'un masque de plongée, la seule technique réellement efficace pour ne plus pleurer lorsque l'on découpe un oignon, c'est de le faire sous un filet d'eau avec un couteau qui coupe bien. Avec le poids de l'eau qui tombe, le gaz irritant ne pourra plus voler jusqu'à nos yeux. A nous les soupes à l'oignon, les tartes aux oignons, les confits et les onion rings !

Vidéo suggérée

Dans le même univers