Icone utilisateur
  • Inscription

Apprendre à cuisiner maison ? Oui mais avec recettes adaptées à votre niveau !

Vous voulez apprendre à cuisiner de bons petits plats maison, et on ne peut que vous féliciter. Pour tenir cette bonne résolution, mieux vaut commencer à notre niveau et augmenter la difficulté des recettes progressivement. Si vous faites vos premiers pas en cuisine, laissez l’idée de la brioche et des croissants maison de côté pour un temps ou vous risqueriez d’être démotivé et de vous lasser du fait-maison. 


 

Pour les grands débutants

Si pour vous la maryse n’est que le prénom de votre grande-tante, alors cette rubrique vous convient parfaitement. Tous les grands chefs ont commencé par des recettes à leur portée. Aujourd’hui, c’est à vous de vous lancer dans le fait-maison avec ces 5 recettes pour débutants.

 

La compote de pommes, de poire, de kakis et compagnie

C’est décidé, dès aujourd’hui (ou demain, le temps d’acheter les kilos de pommes), vous n’achèterez plus de bocal de compote toute prête. A la place, sortez la marmite du placard, et c’est parti pour une compote maison. 

 

Les ingrédients : Vous pouvez faire votre compote à ce que vous voulez. Si la plus classique reste sans hésiter aux pommes, vous pouvez lui ajouter quelques notes de cannelle ou de vanille en coupant une gousse en deux et en la laissant infuser pendant toute la cuisson. Vous pouvez aussi faire moitié pommes et moitié poires ou moitié kakis. La limite, c’est vos goûts. 

 

La préparation : Lavez et épluchez vos fruits. Coupez-les en cubes et ajoutez environ 1 cl d’eau par pomme. Pour faire simple, ajoutez 10 cl d’eau pour 10 pommes ou poires. Faites mijoter le tout à feu doux jusqu’à obtenir la consistance désirée. Inutile, a priori, d’ajouter du sucre puisque les fruits contiennent naturellement du fructose. Mais si vraiment vous le souhaitez, on ne vous blâmera pas. 

 

 

La conservation : Au réfrigérateur, elle se conserve une petite semaine dans un bocal bien fermé. Plus il y a de sucre et de citron dans votre compote, plus elle tiendra la semaine. En revanche, certains fruits la feront tourner plus vite, au bout de 2 à 3 jours seulement. Notre conseil, c’est donc de stériliser vos pots de compote de pommes. Comment on fait ? C’est tout simple. Une fois votre compote versée dans vos bocaux préalablement lavés et ébouillantés, plongez-les dans une marmite remplie d’eau à ébullition pendant une bonne demi-heure. Voici un article très détaillé sur les étapes de la stérilisation

 

La purée

Prenez garde : une fois que vous aurez goûté à la purée maison, vous ne reviendrez plus jamais en arrière. Si vous venez de finir votre dernier sachet de purée en poudre, c’est le bon moment. 

 

 

Les ingrédients : des pommes de terre, du lait entier, du beurre, du sel et du poivre

 

La préparation : Epluchez vos pommes de terre (ou vos carottes et panais, libre à vous de choisir ce qui vous donne le plus envie) et coupez-les en cubes. Faites-les cuire pendant 25 minutes dans une casserole remplie d’eau froide. Une fois cuites, égouttez-les et, à feu très doux, ajoutez progressivement le lait chaud et le beurre froid en morceaux tout en remuant. Ecrasez le tout au presse-purée. N’utilisez pas de mixeur plongeur, votre purée serait élastique et pas agréable en bouche. 

 

La conservation : entre nous, la question ne se pose pas vraiment. Vous allez tellement vous régaler (et vous resservir) qu’il n’en restera plus à la fin du repas. Mais bon, au cas où, sachez qu’elle ne se conserve pas très longtemps au réfrigérateur, seulement 2 jours maximum. Mais si vous ne voulez pas manger deux jours de suite le même plat, utilisez vos restes de purée pour faire des croquettes farcies au fromage que vous voulez ou même des gnocchis maison. Sinon, vous pouvez aussi congeler votre purée pendant 6 mois. Bref, vous avez beaucoup de possibilités et elle ne sera pas perdue.

 

La soupe

Poireaux, pommes de terre, panais, courges… les produits automnaux regorgent de saveurs très variées pour qu’on se régale chaque jour. Oui, les briques de soupes que l’on trouve aujourd’hui ne sont pas forcément mauvaises, certains industriels ont prêté beaucoup d’attention à leur composition pour proposer des soupes qui se rapprochent le plus possible du fait-maison avec des ingrédients d’origine naturelle. Même si ça dépanne bien, vous êtes perdant côté prix. Vu que c’est vraiment tout bête à faire, on en prépare ce week-end pour notre lunchbox de lundi ou pour être congelée ou stérilisée pour les prochaines semaines. 

 

Les ingrédients : tous les légumes que vous voulez, des champignons en passant par les poireaux. Vous pouvez aussi ajouter des légumineuses et des épices pour une soupe plus consistante et savoureuse. Ca, c’est la base. Mais ce qu’on adore dans l’équipe de 750g, c’est de faire cuire les courges dans du lait et les autres légumes dans du bouillon de volaille plus plus de goût et d’ajouter ensuite une pointe de crème pour l’onctuosité.

 

La préparation : épluchez tous vos légumes et coupez-les en dés. Emincez un oignon que vous faites colorer dans un peu d’huile. Une fois l’oignon coloré, ajoutez les légumes en cubes et mouillez à hauteur avec de l’eau ou du bouillon. Faites cuire jusqu’à ce que les légumes soient cuits. Assaisonnez avec les épices de votre choix. Laissez tiédir la soupe et mixez-la. C’est prêt.

 

La conservation : la durée dépend de ce que vous mettez dans votre soupe. Mais comme depuis le début de cette article, on vous conseille de la stériliser ou de la congeler. Si vous n’avez ni marmite, ni bocal ou congélateur, alors réutilisez vos restes de soupes pour faire des galettes, une base pour des gaufres salées, des gnocchi ou même une sauce maison pour vos pâtes. Selon la recette que vous choisirez, vous devrez épaissir ou non votre soupe et y ajouter quelques ingrédients comme de la farine ou des oeufs. Mais en tout cas, sachez que la soupe n’est jamais perdue, il y a toujours quelque chose à faire avec !

 

Une tortilla

Il n’y a pas plus simple à préparer qu’une tortilla aux pommes de terre. Et surtout, ça ne prend que 20 minutes à préparer et autant de temps à cuire. Que demander de plus ? 

 

Les ingrédients : des pommes de terre et des oeufs, évidemment, avec un peu de beurre, de la crème et de l’assaisonnement. 

 

La préparation : Epluchez les pommes de terre. Faites-les cuire une dizaine de minutes dans de l’eau froide que vous porterez à ébullition. Pendant ce temps, battez les oeufs dans un saladier puis ajoutez de la crème (si vous voulez, ce n’est pas dans la recette originale de la tortilla espagnole, mais c’est plus gourmand). Enfin, assaisonnez d’herbes, d’épices, de sel et de poivre selon vos goûts. Faites fondre du beurre dans une casserole et ajoutez-y les pommes de terre cuites et coupées en dés pendant 2 minutes. Versez ensuite les oeufs sans remuer et laissez cuire à la poêle en retournant à mi-cuisson.

 

La conservation : ah ça non ! On le mange aujourd’hui, sinon on serait trop déçu de ne pas planter la fourchette dedans. 

 

Si vous voulez, ajoutez-y des oignons, du chorizo ou du poulet selon vos goûts. Il ne vous reste qu’à le servir avec une belle salade ou à l’apéritif si vous le découpez en petites portions dans lesquelles on pique volontiers.

 

Pour ceux qui ont déjà (un peu) mis la main à la pâte

Vous avez fait l’heureuse acquisition d’un fouet et d'une balance de cuisine ? Vous passez dans la catégorie des initiés. Voici des plats fait-maison adaptés à votre niveau.

 

Le poisson pané

Fini le poisson pané que l’on achetait au rayon surgelés. C’est très simple et tellement plus savoureux de le faire soi-même à la maison. On vous promet que même le plus grand des débutants en cuisine peut y arriver. On teste ? 

 

Les ingrédients : pour des bâtonnets de poisson, il faudra des filets de poisson blanc, de la farine, des oeufs, de la chapelure, de l’huile et du sel. Franchement, ce sont des ingrédients du quotidien, non ? 

 

La préparation : coupez les filets de poisson en bâtonnets et trempez-les dans un mélange farine-sel, puis dans un bol d’oeuf battu et enfin dans la chapelure. Faites cuire à la poêle huilée ces bâtonnets de poisson 3 minutes de chaque côté.

 

La conservation : comme le poisson est une denrée plutôt sensible, préparez le plat juste avant de le consommer. 

 

Maintenant que vous savez faire cette recette ultra basique, vous pouvez aussi faire un burger au poisson pané maison. 

 

Sablés, cookies et autres biscuits :

Si vous vous lancez dans le fait-maison, la première des choses à faire est sans hésiter une fournée de sablés maison. C’est si simple et tellement bon qu’on aurait tort de s’en priver. Bon, on fait comment ? 

 

Les ingrédients : pour des sablés très simples à tremper dans une tasse de thé (ou de café, ça marche aussi), il faut de la farine, du sucre, du beurre, 1 oeuf et une pincée de sel. Que des choses qui se trouvent déjà dans notre placard finalement. 

 

La préparation : vous allez voir, il n’y a rien de sorcier. Mélangez le beurre et le sucre. Ajoutez l’oeuf et mélangez de nouveau. Ajoutez la farine et mélangez. Emballez cette pâte dans du film alimentaire et laissez la dans le réfrigérateur pendant une heure. Après ce temps de repos, étalez la pâte et formez des sablés à l’aide d’emporte-pièces de la forme souhaitée. Si vous n’avez pas d’emporte-pièces, inutile de vous préoccuper et utilisez des ramequins ou d’anciens pots de yaourt en verre.

 

La conservation : Une fois cuits, laissez reposer vos biscuits sur une grille. On lit ça partout, mais concrètement, à quoi ça sert ? L’air peut circuler sous les biscuits pour les sécher, tandis que si vous les laissez sur la plaque de cuisson, l’humidité restera sous les biscuits et ils seront tout mous. Une fois refroidis, rangez vos sablés, cookies et autres biscuits dans une boîte hermétique. 

 

Un brownie

Que diriez-vous d’une part de brownie pour le goûter ? 

 

Les ingrédients : si vous avez du chocolat, des oeufs, du sucre, de la farine et du beurre, alors vous avez de quoi faire un délicieux brownie. Vous pouvez ajouter des noisettes ou des noix de pécan, c’est au choix. Bon, ça, c’est pour le brownie classique, mais savez-vous qu’il existe également de nombreuses recettes de brownie sans beurre ou sans oeuf ? Vous les retrouverez toutes ici. 

 

 

La préparation : Beurrez un moule. Battez les oeufs avec le sucre, puis ajoutez la farine. Faites fondre le chocolat et le beurre ensemble. Mélangez tout ensemble et enfournez 30 minutes à 180°C.

 

La conservation : Honnêtement ? Il n’en restera pas une miette d’ici 10 minutes… 

 

Le riz sauté

S’il vous reste du riz cuit de la veille, faites-le à la poêle avec quelques autres ingrédients comme des petits pois, des lardons ou des oeufs. On connaît le riz cantonais, mais il existe une multitude de recettes de riz sauté selon ce qu’il nous reste dans le frigo. C’est la recette parfaite lorsque l’on débute en cuisine et que l’on est en fin de mois, le frigo quasi vide. Ca évite d'acheter les sachets de riz à passer au micro-ondes puisqu'on le fait maison.

 

Les ingrédients : pour le riz sauté aux épinards et à l’oeuf que l’on a choisi de vous présenter, vous aurez besoin de riz déjà cuit, de pousses d’épinard, d’un oeuf par personne, d’huile et de sauce tomate. 

 

La préparation : Mettez le riz cuit dans une sauteuse puis ajoutez-y la sauce tomate et les épinards. Laissez cuire 5 minutes puis creusez des puits pour y casser les oeufs. Couvrez et laissez cuire 5 minutes de plus avant de servir. Rapide, n’est-ce pas ? 

 

La conservation : ça dépend de ce que vous mettez dans votre riz sauté mais, en règle générale, on prépare le riz sauté à la dernière minute. Si vous voulez gagner du temps -et c’est même meilleur- vous pouvez cuire le riz la veille et y ajouter les ingrédients le lendemain juste avant le repas. 

 

Une pâte à tartiner

Si vous débutez en cuisine, on ne vous proposera certainement pas de réaliser vos brioches du dimanche matin. Par contre, vous pouvez préparer la pâte à tartiner qui les accompagnera. Vous pensez que c’est compliqué, voire que ça relève carrément de l’impossible ? Voici une recette ultra facile et très rapide de pâte à tartiner choco-noisettes avec seulement 3 ingrédients, mais vous pouvez tout aussi bien préparer une pâte à la pistache ou une pâte aux spéculoos, c’est absolument divin.

 

Les ingrédients : Il faut une tablette de chocolat noir ou au lait, une boîte de lait concentré sucré et un peu de purée de noisettes. 

 

La préparation : Faites fondre le chocolat au bain-marie. Lorsqu’il est lisse, ajoutez-y la purée de noisettes. Mélangez et ajoutez du lait concentré. Laissez le tout tiédir avant de verser la préparation dans des pots. 

 

La conservation : Vous avez 15 jours pour racler ce pot jusqu’à la dernière cuillère. 

 

Une crème dessert

S’il n’y a plus de yaourt dans le frigo, préparez vos propres desserts. Inutile de vous battre pour le dernier pot de crème chocolat, avec cette recette il y en aura pour tout le monde. 

 

Les ingrédients : du cacao amer non sucré, du sucre en poudre, de la fécule de maïs, du sucre vanillé, du lait entier et de la crème fraîche. 

 

La préparation : Mélangez la fécule, le sucre, le sucre vanillé et le cacao. Ajoutez-y progressivement la crème fraîche et le lait, progressivement. Portez le tout à feu doux et remuez sans arrêt jusqu’à ébullition. Laissez refroidir et versez dans des pots. 

 

La conservation : Si aucune petite souris ne vient les piquer d’ici là, ces crèmes dessert tiendront environ 3 jours. 

 

Pour les spécialistes du thermostat 6

Vous savez déjà ce qu’est une poche à douilles et la programmation du four n’a plus aucun secret pour vous. Dans ce cas, vous pouvez vous lancer sans hésitation dans les 5 recettes maison suivantes.

 

Une brioche maison

Maintenant que vous savez faire votre confiture maison et votre pâte à tartiner maison, préparez la brioche qui va avec. Nous, on a choisi une brioche tressée mais il existe des dizaines et des dizaines de recettes et formes de brioches. 

 

Les ingrédients : Il faut du beurre, des oeufs, de la levure de boulanger, de la farine, des zestes d’orange et de citron, de la fleur d’oranger, du sucre et une pointe de sel.

 

La préparation : Si vous avez un robot, c’est extrêmement simple à réaliser. Commencez par mettre la farine dans la cuve, faites un puits et mettez-y le sucre et le sel. Diluez la levure dans de l’eau tiède. Ajoutez-la sur le côté de la farine. Ajoutez ensuite les oeufs, la fleur d’oranger et les zestes. Pétrissez et réservez la pâte. Façonnez la brioche et enfournez pendant 20 minutes à 175°C. 

 

 

La conservation : Pour ne pas qu’elle sèche, emballez-la dans un film alimentaire. Elle se garde plusieurs jours et sera délicieuse à l’heure du goûter. Si malgré tout elle sèche, cuisinez-la en brioche perdue.

 

Un cordon bleu maison

Faire ses propres cordons bleus, ce n'est pas très compliqué, surtout avec notre recette simple. Avec 474 votes et une moyenne à 4,3 sur 5, aucun doute que cette recette est fiable.

 

Les ingrédients : Il faut peu d'ingrédients, alors autant les choisir de très bonne qualité. Prenez des escalopes de dinde, des tranches de fromage, du jambon, un oeuf, de la chapelure, du sel et du poivre.

 

La préparation : Coupez les escalopes en deux dans la longueur. Assaisonnez-les puis placez du jambon et du fromage par-dessus. Refermez l'escalope. Trempez l'escalope dans un bol d'oeuf battu pusi dans un bol de chapelure et le faire cuire dans une poêle huilée pendant une quinzaine de minutes. 

 

La conservation : La viande est une denrée fragile, mangez-les de suite.

 

 

Des gnocchis

En soi, ce n’est pas compliqué, mais surtout très long. Mais puisque vous êtes déjà un chef avéré, variez les plaisirs en faisant des gnocchi de patates douces ou des gnocchis aux pommes de terre avec une sauce au beurre de sauge. Vous connaissez le beurre de sauge ? C’est un vrai délice. 

 

Les ingrédients : Des pommes de terre, de la farine, un oeuf, du beurre et de la sauge, et c'est tout.

 

La préparation : Faites cuire les pommes de terre puis écrasez-les en purée. Ajoutez-y le sel, la farine et l'oeuf et mélangez. Formez un boudin et découpez des gnocchi de taille régulière. Faites-les cuire dans l'eau frémissante. Pendant ce temps, faites fondre le beurre avec des feuilles de sauge. Une fois cuits, faites revenir les gnocchis dans le beurre.

 

La conservation : Les gnocchis peuvent facilement se congeler plusieurs mois pour toujours en avoir en dépannage.

 

Des nuggets

Comme beaucoup de personnes, on adore les nuggets. Mais pas n'importe lesquels : on raffole des nuggets maison. En plus, c'est plutôt simple à faire. On s'en lèche déjà les doigts.

 

Les ingrédients : Du blanc de poulet et des corn flakes, avec des oeufs, des épices pour le goût, un peu de farine pour le côté pané et de l'huile pour la cuisson.

 

La préparation : Broyez les corn flakes en poudre. Coupez les filets de poulet en gros morceaux. Mélangez la farine, le sel et les épices et trempez les morceaux de poulet dans ce mélange. Passez ensuite ces morceaux dans les oeufs battus puis dans les corn flakes écrasés. Enfournez pour 10 minutes à 200°C.

 

La conservation : Mangez-les de suite, et avec les mains, c'est tellement meilleur !

 

Des biscuits fourrés à la figue

les Figolu, c'est soit on aime soit on déteste. Nous, on adore. Si vous aussi vous aimez mais que vous n'arrivez pas à en trouver dans votre supermarché, préparez-les à la maison. 

 

Les ingrédients : des figues sèches moelleuses, du beurre, de la poudre d'amandes, de l'eau, de la farine, du sucre glace, un oeuf, de l'extrait de vanille et une pointe de sel.

 

La préparation : Mixez ensemble les figues et l'eau. A part, mélangez le beurre, la vanille et le sucre. Ajoutez l'oeuf et mélangez de nouveau. Ajoutez la farine, une pincée de sel et de la poudre d'amandes. Remuez et réservez au frais. Etalez la pâte et découpez-y des rectangles. Etalez la pâte de figues au milieu de la pâte à biscuits et rabaissez les bords l'un sur l'autre pour refermer le biscuit. Enfournez pour 15 minutes à 165°C. 

 

La conservation : Comme tous les biscuits, on les met dans une boîte hermétique. Miam !

Vidéo suggérée

Dans le même univers