• Connexion
  • Inscription
Pourquoi vous devez absolument aller chez Qasti Shawarma & Grill ?

Ne vous fiez pas à la devanture de Qasti Shawarma & Grill. Vous n'êtes pas devant une enseigne de kebab à emporter. Poussez la porte et choisissez votre salle dans ce charmant restaurant joliment décoré. Vous êtes ici dans le royaume du Shawarma libanais. Nous avons eu un véritable coup de cœur pour cette enseigne récente du chef franco-libanais Alan Geaam, au coeur d’un micro quartier libanais parisien, comme il aime à le dire.


 

Alan Geaam, un chef ultra généreux, talentueux et sincère

Crédit photo : Yoann Gloaguen 

Cuisinier franco libanais autodidacte, Alan Geeam a un parcours bluffant. Quand il est enfant, ses parents tiennent une épicerie au Liban et sa maman cuisine beaucoup. C’est avec elle qu’il commence à cuisiner et découvre la joie de faire plaisir aux autres. Il arrive en 1999 en France avec un rêve : apprendre la cuisine française. Il part de zéro, bosse sur des chantiers, devient plongeur puis commis et chef dans un snack libanais. En plus de son boulot, il apprend seul le français et la cuisine dans les livres. 

Le seul chef d’origine libanaise étoilé en France

Il finit par intégrer une école de cuisine et à force de travail, de passion et de persévérance, il reprend l’auberge Nicolas Flamel en 2007 qui sert une cuisine traditionnelle française. Il a depuis laissé les clefs à Grégory Garimbay. Il ouvre en 2017 le restaurant qui porte son nom. Il y partage une cuisine française dans laquelle il ajoute des touches libanaises. Gros succès auprès des clients. Il obtient une première étoile Michelin un an plus tard.

Qasti Shawarma & Grill est sa troisième adresse libanaise à Paris, en plus de son restaurant étoilé

Une partie des mezzés chez Qasti Shawarma & Grill / Yoann Gloagen

Direction le quartier du Haut Marais. Après avoir ouvert Qasti, un bistrot qui met en valeur la cuisine libanaise puis Saj, une enseigne qui sert les galettes emblématiques de la street food au Liban,  Alan Geeam ouvre en 2021 Qasti Shawarma & Grill juste en face de Qasti.

Il continue ainsi sa volonté de partager la cuisine libanaise qui a bercé son enfance. 

 

Amateur de cuisine libanaise authentique ? Cette adresse est pour vous, que ce soit sur place ou à emporter.

 

Le Shawarma, c’est quoi ?

Version au poulet servi sur un lit de houmous avec des condiments / Yoann Gloaguen 

Impossible de se tromper. La devanture est claire et les piqûres de rappel sont là pour que vous compreniez que « Ce n’est pas un kebab, c’est un Shawarma libanais ». Le mot Shawarma vient du turc et veut dire tourner. Qu'est-ce qui diffère par rapport au kébab ? Ce sont les types de viande, les marinades, le pain dont on se sert pour le sandwich Shawarma mais aussi les condiments et légumes qui sont servis avec.

La découpe demande la dextérité d'un expert / Yoann Gloaguen 

Chez Qasti Shawarma & Grill, on dépose chaque jour des morceaux de poulet fermier du Périgord, de bœuf et de veau de très belles origines qui ont mariné jusqu’à 48 h, sur des grosses broches verticales. 

Après cuisson, la viande est découpée directement sur la broche pour garnir du pain pita ou être servie sur une assiette sur un lit de houmous par exemple. C’est Elias, un maître Shawarma libanais qui gère la cuisson et la découpe.

 

Le Shawarma est indissociable de deux sauces mythiques libanaises : la sauce tarator (tahiné, yaourt et citron) et la sauce toum (crème d'ail à la texture très légère).

On mange quoi chez Qasti Shawarma & Grill ?

Différents brochettes et les mezzés / Yoann Gloaguen 

Outre le Shawarma, le plat signature de la maison, vous trouverez de chouettes mezzés (houmous, taboulé libanais, Baba Ganoush, Muhammara, etc) mais aussi des kebbeh de viande (sorte de boulettes à la forme oblongue), des samboussek à l’agneau et des chaussons aux épinards. Tout est ultra bien préparé et parfumé.

L’indication “grill” de l’enseigne fait référence aux autres spécialités de viande et de volaille de la cuisine libanaise avec les brochettes d’agneau, les brochettes de kefta (agneau haché) et les brochettes de taouk (poulet mariné aux épices).

 

Bon à savoir ? Le houmous des enseignes d’Alan Geeam est l’un des meilleurs de Paris. Il est super bien émulsionné et très goûteux. 

 

Kebbeh, samboussek agneau, chaussons épinards / houmous et mélasse de grenade / Yoann Gloagen

Et les desserts ?

Citronnade à l'eau de fleur d'oranger / Glace lait et pistaches / Yoann Gloaguen 

Ne partez pas sans avoir goûté la glace Achta de chez Bachir au lait et pistaches servie sur du ghazil el banet, une sorte de barbe à papa sous forme de filaments ultra fins qui fondent dans la bouche. C’est divin.

Qu'est-ce qui nous a vraiment plu ?

La grande qualité des mets, leur look moderne tout en restant authentique, l'accueil, l’ambiance et la déco. Et si cela vous a motivé pour vous lancer dans les recettes de cuisine libanaise, la toute nouvelle épicerie d’Alan Geeam, Le Doukane est juste à côté (au numéro 212 de la Rue Saint Martin. Merci mille fois à Jérôme pour son accueil et son professionnalisme.

 

Merci mille fois à Yoann Gloaguen pour les sublimes photos.

Infos pratiques

Qasti Shawarma & Grill 

214 rue Saint-Martin

75003 Paris

 

Tél :  01 45 30 31 63

Vidéo suggérée

Dans le même univers