• Connexion
  • Inscription
Quels produits vous a fait perdre le plus d'argent en 2022 ?

Vos courses coûtent de plus en plus cher et vous devez réfléchir à deux fois avant de céder à la tentation de tel ou tel produit ? La bonne nouvelle, c'est que vous n'êtes pas seul dans ce cas de figure. La mauvaise, c'est que l'inflation n'est pas prête de s'arrêter. Voici les produits alimentaires qui ont le plus augmenté en un an. 

Quels sont les produits qui ont le plus augmenté ? Adobestock

On ne compte plus le nombre de fois où, en passant à la caisse du supermarché, on s'étonne du montant final pour si peu d'articles. Deux explications possibles : soit on a soudainement des goûts de luxe et on ne mange que des produits hors de prix, soit les produits du quotidien ont vu leur prix augmenter.

 

C'est évidemment la deuxième hypothèse qui est la bonne (bien qu'on craque de temps en temps pour des chocolats de marque). Depuis plusieurs mois, les prix de l'alimentaire ne cessent de croître. Entre octobre 2021 et octobre 2022, l'Insee estime à 11,8% la hausse des prix dans ce secteur. Et ça, c'est un véritable problème quand on sait que les courses sont l'un des plus gros postes de dépenses pour les ménages français. 

 

Pour faire face à cette hausse des prix, les Français repensent leur consommation en rayant de leur liste de courses certains produits, en se serrant la ceinture et en trouvant des alternatives plus économiques. L'inflation n'est pas homogène et tous les produits ne sont pas impactés de la même façon. Pour ne rien arranger, la hausse des prix concerne essentiellement des produits fréquemment consommés dans les habitudes alimentaires des Français. 

Quels sont les aliments qui ont le plus augmenté ?

L'Institut national de la statistique et des études économiques a établi la liste des aliments les plus concernés par la hausse des prix. Mauvaise nouvelle : ce sont principalement les produits de marque distributeur et de premiers prix qui ont le plus augmenté leurs prix, alors que les Français se tournent de plus en plus vers ces catégories Voici donc les produits qui sont susceptibles d'alourdir le montant de votre ticket de caisse. 

 

Le pain et les céréales

 

Ce matin, comme tous les matins, la journée commence par des céréales pour Xiana et des tartines de pain et de beurre pour ses parents. Non seulement ce petit déjeuner ne permet pas d'éviter la fringale de 10h, mais se le permettre devient un petit luxe pour la famille. Et pour cause : le pain et les céréales ont pris +9,9% en un an d'après l'Insee

 

La viande 

 

Heureusement que la saison des barbecues est finie, car la viande a augmenté de 11% depuis l'an dernier. Et on ne parle pas de la viande surgelée qui, elle, a vu son prix augmenter de 30%. La saison de la fondue bourguignonne et du pot-au-feu s'annonce compromise. C'est d'ailleurs pour cela que beaucoup de personnes se tournent vers les œufs comme substitut de la viande et du poisson. 

 

Le lait et le fromage

 

La question de savoir si le lait est mauvais pour la santé des adultes ne sera bientôt plus d'actualité, puisqu'avec la hausse de 12,6% sur le prix du lait, il sera compliqué d'en verser chaque matin dans votre café. Notre propos est évidemment extrapolé, mais certaines familles pourraient bien voir leur consommation de produits laitiers à la baisse à cause de l'inflation.

 

Le poisson 

 

Si le poisson est bon pour la mémoire, il ne l'est pas du tout pour votre porte-monnaie. Entre octobre 2021 et octobre 2022, son prix a augmenté de 16,5%

 

Les légumes 

 

Manger au moins 5 fruits et légumes par jour : et si c'était plus facile à dire qu'à faire ? Avec une hausse de 17,7%, il est loin d'être évident d'ajouter des légumes dans nos pâtes pour équilibrer notre assiette... 

 

L'huile

 

Depuis la pénurie d'huile de tournesol, la situation n'est pas au beau fixe. Un peu moins rare qu'il y a quelques mois, elle reste tout de même sujette à l'inflation. Entre octobre 2021 et octobre 2022, l'huile a augmenté de 19,35% d'après l'Insee. 

 

Les pâtes 

 

Le mercredi, c'est raviolis ? Plus cette année. En France, nous sommes des gros consommateurs de pâtes (environ 8kg par an et par personne). Mais ce chiffre risque bien de baisser en 2022 en raison de l'inflation (+20%) qui impacte fortement le prix de ce produit autrefois considéré comme le plat d'étudiant très bon marché. 

 

L'essuie-tout

 

On utilise des feuilles d'essuie-tout constamment en cuisine, que ce soit pour nettoyer une tache, essuyer quelques gouttes d'eau sur le plan de travail ou se nettoyer la bouche après une assiette de spaghetti à la sauce bolognaise. Pour faire des économies, on vous conseille de vous tourner vers des serviettes réutilisables. Pour info, le prix de l'essuie-tout a pris +23,48%.  

 

Produits laitiers, céréaliers, légumes ou protéines animales : aucune famille d'aliment n'a été epargnée par l'inflation. Pour vous en sortir au moment de faire les courses, quelques initiatives peuvent vous aider. Parmi elles, on note l'innovation lancée par Carrefour pour vous faire économiser jusqu'à 25%, l'ouverture d'une nouvelle enseigne low cost ou la multiplication d'astuces pour faire des économies sur vos courses.

Vidéo suggérée

Vous regardez : Quels sont les produits de saison en février ? Video 1 sur 2

Dans le même univers