Icone utilisateur
  • Inscription
10 choses que l'on mange en Italie à Noël

Noël est une fête qui existe dans différentes régions du monde.

En France, on aime la fêter en mangeant une dinde rôtie (ou une autre viande), une bûche de Noël, des truffes au chocolat, etc.

Mais êtes-vous déjà allés en Italie au moment des fêtes ? Si oui, vous avez certainement dégusté plein de choses typiques que l'on mange là-bas à ce moment de l'année.

En réalité, il faut garder en tête que, du fait de son histoire, chaque région italienne a sa façon de fêter. D'où cet article qui loin de vouloir être exhaustif, se propose de vous donner quelques idées de choses que l'on mange en Italie pour Noël.

Ca pourra vous donner des pistes si vous êtes en panne d'idées pour le réveillon !

Les plats à bases de poisson

En fait, en Italie, le soir du 24, la tradition veut que l'on mange maigre. En effet, l'enfant Jésus n'est pas censé être né à ce moment-là et c'est pourquoi on ne mange pas de viande. On propose donc de la friture de poisson ou bien des spaghettis aux coquillages ou encore du "risotto alla marinara" .

Voir notre recette de risotto aux fruits de mer

Voir notre recette de pâtes alle vongole

Voir notre recette de fritto misto di mare

Lasagnes et pâtes farcies

C'est le 25 décembre, à midi, que l'on se réunit à table pour manger un vrai repas de Noël. On cuisine, par exemple, des pâtes au four. Au centre de l'Italie, on dégustera des lasagnes alors que dans des régions du Sud comme la Sicile on préparera des gratins de pâtes. Au nord, on préfère manger des pâtes farcies comme les agnolotti.

Voir notre recette de lasagnes

Voir nos recettes de gratins de pâtes

La viande au four

On mange surtout de la volaille : chapon, dinde, oie parfois. Au sud, cependant, il arrive de manger de l'agneau rôti. En accompagnement, on trouve des pommes de terre, du chou, parfois des brocolisâ?¦

Voir notre recette de chapon farci rôti

Les antipasti

Il en existe une infinité ! Chaque région a les siens et chaque famille prépare ceux qu'elle préfère. En Toscane, par exemple, on déguste  des crostini avec du pâté de foie de volaille. Mais libre à vous de préparer plein d'autres petites choses à manger avec les mains.

Voir nos recettes d'antipasti

Le panettone

Le panettone est une grosse brioche originaire de Lombardie. La recette traditionnelle dit qu'en plus des raisins secs, il doit aussi contenir des fruits confitsâ?¦ Depuis quelques années, cependant, les producteurs proposent des versions sans ces derniers afin de plaire à un public plus large.

Voir notre recette de panettone

Pandoro

En Italie, le concurrent du panettone est le pandoro. En général, les enfants préfèrent cette grosse brioche recouverte de sucre glace étant donné que souvent ils ne sont pas très fan de raisins secs. On peut la manger telle quelle en version "nature" ou bien la garnir avec du nutella, de la crème pâtissière etc. En Italie, on vous le présente souvent avec une crème au mascarpone.

Voir la recette de pandoro sur le blog Menus propos

Pâtes d'amande

Les ricciarelli sont des pâtes d'amandes qui ont vu le jour à Sienne. Il sont recouverts de sucre glace et ils fondent en bouche. Toutefois, d'autres types de pâtes d'amande existent aussi dans d'autres régions italiennes et notamment en Sicile : si vous y allez, vous en trouverez de toutes les formes !

Voir la recette de ricciarelli sur le blog Bistro de Jenna

Panforte

Le pain d'épices n'est pas vraiment répandu en Italie (au Tyrol, à la rigueur, on peut en trouver chez les pâtissiers). En revanche, il existe dans la région de Sienne un gâteau à base de fruits confits et d'épices qui s'appelle "panforte". Comme c'est quelque chose de très riche, on s'en prend un tout petit bout pour conclure le repas.

Voir la recette de panforte sur le blog Gousse 2 vanille

Biscuits et beignets

Pour conclure le repas sur une note sucrée, les différentes régions italiennes ont aussi beaucoup de biscuits à proposer. En Calabre, par exemple, on prépare des turdilli (sorte de beignets que l'on fait cuire dans un sirop au miel) alors qu'en Sardaigne, on réalise des papassini (losanges fourrés aux fruits secs). Bref, il n'y a que l'embarras du choix.

Voir notre recette de turdilli

(Crédit photo : Manuale du cucina)

Et les boissons ?

Pour Noël, on boit des vins effervescents comme le prosecco ou le spumante (qui existe en version "brut" ou "dolce"). En dessert, si vous aimez les vins très sucrés, vous trouverez votre bonheur en sirotant une flûte de Moscato d'Asti. Sinon, si vous préférezâ?¦ vous pouvez toujours boire un petit verre de limoncello !

Voir la recette de limoncello maison sur le blog Les naissances culinaires de Mylie

Vidéo suggérée