• Connexion
  • Inscription
Alerte : ne consommez surtout pas cette épice

Les rappels produits ne concernent pas uniquement les produits frais mais aussi les produits d’épicerie les plus banals que nous avons tous et toutes dans nos placards. Le produit concerné par ce rappel est une poudre de curry. Quel curry est concerné, que risque- t-on et que devons-nous faire ? On vous raconte tout.

Voir la suite de cet article plus bas
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en février ? Video 1 sur 2

Savez vous vraiment ce qui se cache derrière le mot curry ?

Stock-Adobe

Le mot curry désigne plusieurs choses. Ce sont les britanniques du temps de la colonisation de l’Inde qui ont commencé à utiliser ce mot pour se simplifier la vie. Ils s’en servaient pour désigner de manière générique tous les plats épicés en sauce préparés par les indiens. C’est encore ce mot que l’on utilise aujourd’hui pour parler des plats de la cuisine indienne comme le jalfrezi, le rogan josh, le korma, le dhansak, le balti, le vindaloo, etc. 

 

Le mot curry désigne aussi un mélange d'épices, la base de la cuisine indienne. Et oui, le curry n’est pas à proprement parler une épice mais un mélange d'épices ? Il a été imaginé par les Britanniques lors de leur retour d’Inde pour se simplifier la vie et retrouver les saveurs de la cuisine indienne sans broyer chaque jour leurs épices à la maison comme le font encore les famille en Inde mais aussi au Pakistan, Sri Lanka, etc.

 

Les mélanges de curry selon là où vous les achetez ont plus ou moins de cardamome, plus ou moins de poivre, plus ou moins de cannelle, etc. Vous pouvez aussi préparez votre propre mélange de “curry” maison avec notre recette.

Utiliser le curry en cuisine

Silvia Santucci

Il sert bien évidemment à tous les plats en sauce de la cuisine indienne, comme ce curry au poulet ou ce curry végétarien au chou-fleur et pois chiches mais aussi à parfumer un dahl de lentilles corail ou des salades de légumes.

 

On aime en saupoudrer ces pois chiches grillés pour l’apéro ou booster un velouté comme dans cette recette de velouté de patate douce au lait de coco et curry.

Pourquoi ce rappel de curry en poudre ?

Ce curry est soumis à un rappel en raison de la présence de salmonelle dans le produit en quantité supérieure à la norme. Le risque est de contracter la salmonellose.

 

Les toxi-infections alimentaires causées par les salmonelles se traduisent par des troubles gastro-intestinaux (diarrhée, vomissements) d'apparition brutale souvent accompagnés de fièvre et de maux de tête qui surviennent généralement 6h à 72h après la consommation des produits contaminés. Ces symptômes peuvent être plus prononcés chez les jeunes enfants, les femmes enceintes, les sujets immunodéprimés et les personnes âgées. Les personnes qui auraient consommé ces produits et qui présenteraient ces symptômes sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation. En l'absence de symptômes dans les 7 jours après la consommation des produits concernés, il est inutile de s'inquiéter et de consulter un médecin. 

 

Bon à savoir : Si le curry est porté à plus de 65°C, cela permet de détruire les bactéries et donc de prévenir les conséquences d'une telle contamination.

Quels sont les produits concernés ?

Il s’agit des sachets de 400 g de poudre de curry madras de la marque TRS.

Le lot concerné est le suivant : GTIN 5017689005238, Lot  2022069773, date de durabilité minimale 30/06/2023.

Le produit est vendu dans la France entière dans toutes les épiceries asiatiques.

Si vous le faites cuire à plus de 65°C, vous ne risquez plus rien. Si  vous avez des doutes, ne le consommez pas et rapportez-le en magasin pour vous faire rembourser.

Vous avez jusqu’au 16/10/2022 pour le faire.

Dans le même univers