Logo de la boutique de 750gPanier
Mon compte
  • Inscription

Comment éviter les carences grâce à l'alimentation ?

Vous vous sentez fatigué alors que la journée vient à peine de commencer ? Si vos repas au quotidien ne sont pas suffisamment équilibrés, Si vous avez entamé un énième régime trop restrictif, il se peut que vous souffriez de carences alimentaires. Pas de panique, il est facile de changer les choses et de retrouver la pêche en suivant nos conseils !

Comment savoir si je souffre de carences alimentaires ?

Bien sûr la meilleure chose à faire est d'aller voir son médecin traitant qui vous prescrira une prise de sang pour un éclairage précis sur les carences causes de votre anémie. Toutefois, un certain nombre de signes peuvent vous mettre la puce à l'oreille.

Le premier sans doute la fatigue, une sorte de lassitude sans raison psychologique particulière. On pourrait traduire cela en langage courant par ce type d'échange : "comment vas-tu ?", "oh je ne sais pas ce que j'ai, je me traîne...".

Vous pouvez aussi ressentir plus de stress, d'agacement pour des choses sans importance.

Enfin physiquement, des crampes peuvent se manifester et cela n'est jamais très agréable.

Si je manque de fer, je mange quoi ?

Le déficit en fer est très fréquent en particulier chez les femmes. Le fer se concentre dans les globules rouges et les muscles et permet de fournir de l'oxygène aux différents organes d'où son importance. Lorsque l'on est touché par ce type de carence, on se sent particulièrement fatigué, sans ressort.

Votre médecin vous prescrira probablement un traitement de fond sur 2 ou 3 mois mais pensez aussi à adapter votre alimentation. Pour cela, consommez de la viande rouge, des abats, des fruits de mer, du boudin noir mais aussi des céréales complètes, des légumineuses, des graines et des légumes frais verts comme les épinards et des fruits riches en vitamine C. En fait, adoptez une alimentation équilibrée, tout simplement.

Si je manque de magnésium, je mange quoi ?

Le manque de magnésium est la cause du stress, de la fatigue, d'un énervement plus rapide et fréquent mais aussi des crampes.

Pour faire le plein de magnésium, vous pouvez déjà choisir une eau minérale qui en est particulièrement pourvue. Côté alimentation, pensez aux fruits de mer et poissons, graines complètes, chocolat noir et cacao ou encore les légumes verts, les bananes ou certaines algues comme la spiruline.

Si je manque de vitamine D, je mange quoi ?

La vitamine D est essentielle pour la construction osseuse et la fixation du calcium, elle est donc importante associée au calcium en période de croissance mais aussi pour les femmes après la ménopause afin de limiter les risques d'ostéoporose.

Rien de tel pour commencer que de profiter des belles journées pour s'aérer et emmagasiner une bonne dose de vitamine D grâce au soleil (on ne parle pas là de longues expositions sans protection). Misez ensuite dans votre alimentation sur les poissons gras comme le saumon, les sardines, les maquereaux, le hareng (et même le thon en boîte) mais aussi sur les œufs, les champignons et les produits laitiers.

Si je manque de calcium, je mange quoi ?

Comme on l'a vu pour la vitamine D avec laquelle il doit être associé, le calcium contribue au bon développement de la masse osseuse et contribue à en éviter la fragilité excessive comme dans l'ostéoporose qui touche les femmes après la cinquantaine.

Une fois encore, c'est dans les poissons et les produits laitiers que vous pourrez trouver du calcium. Mais vous en trouverez également dans les légumineuses, les graines et fruits à coque ou encore les légumes verts.

Et si je manque de zinc; je mange quoi ?

Le zinc, on n'en parle pas autant que le calcium ou le magnésium et pourtant la carence en zinc peut aussi provoquer de la fatigue, une baisse de l'immunité de l'organisme, une perte d'appétit et même un syndrome dépressif latent. 

Pour faire le plein de zinc, consommez de la viande rouge mais si ce n'est pas votre truc, pensez aux huîtres, aux crustacés, au foie, aux légumineuses et aux fruits à coque.

 

Comme vous pouvez le constater, tout est question d'équilibre alimentaire, pas besoin de chercher de midi à 14h. Vous croyez que pour vous, par manque de temps, c'est impossible ? Alors adoptez la méthode du batch cooking qui consiste à anticiper ses repas sur une plage de temps, une fois par semaine. Vous préparez les divers ingrédients bruts et au dernier moment, vous assemblez. Pensez-y c'est pratique, facile et c'est une bonne façon de mieux manger.

Vidéo suggérée