Icone utilisateur
  • Inscription
Comment préparer et cuisiner ces légumes que l'on n'achète jamais ?

Les légumes oubliés ont fait leur grand retour dans nos assiettes depuis quelques années. Il y en a pourtant certains que l'on achète jamais comme le salsifis, le topinambour ou encore le panais. On vous donne ici tous nos conseils pour les préparer chez vous.

Le salsifis

Le salsifis est un légume oublié qui se cuisine pourtant très facilement, comme des carottes ou des oignons grelots. Retirez les feuilles qui se trouvent sur l’une des extrémités et faites rôtir le salsifis au beurre dans une poêle comme vous auriez pu le faire avec une carotte. Quand le légumes est bien fondant, cela veut dire qu’il est prêt à être dégusté. Vous pouvez également le cuire au four, en gratin, dans des ragoûts, en purée comme une pomme de terre et même dans des soupes. La peau du salsifis est en revanche un peu robuste, on vous conseille donc d’éplucher le légume avant de commencer vos préparations.

 

Et si vous voulez une recette qui plaira à toute la famille, on vous conseille fortement de tester les salsifis façon carbonara, un vrai trompe-l'œil aussi beau que bon !

Le topinambour

Le topinambour, c’est ce petit légume à la forme de racine qu'on n'ose pas forcément acheter et qui est pourtant délicieux. Son goût se rapproche de la noisette, voire de l’artichaut et sa texture est proche de la pomme de terre une fois cuit. La peau peut se manger lorsque le légume est rôti au four ou dans une poêle, mais la plupart du temps, on vous conseille d’enlever la peau qui peut être un peu indigeste. Au creux de l’hiver, la meilleure façon de déguster du topinambour, c’est en velouté.

 

Bien onctueux, à boire chaud au coin du feu, le velouté de topinambour fait assurément partie des tendances de ces dernières années. Comme on est sympa, on vous met une recette super facile de velouté de topinambours à réaliser chez vous.

Le chou romanesco

Vous le croisez sûrement à chaque passage au supermarché ou chez votre primeur, pourtant vous ne savez jamais quoi en faire, du coup vous ne l’achetez pas. Ce légume à la forme très spéciale est pourtant délicieux dès que vous savez comment le cuisiner. Sa couleur peut venir colorer un plat très facilement et la texture de ce chou permet de multiples utilisations. Le plus simple est de travailler le chou romanesco comme le brocoli en détaillant des sommités puis de le faire cuire à la vapeur pour un résultat parfait.

 

On vous propose de réaliser une succulente quiche à la ricotta et au chou romanesco pour juger par vous-même !

Le panais

Encore un légume oublié, sûrement le plus connu de cette liste. Pour le panais, c’est super simple, vous le préparez comme une carotte, en enlevant l’une des extrémités. Vous pouvez garder la peau si vous faites rôtir le légume dans une poêle ou au four, sinon il vaut mieux la retirer. Le léger goût d’anis de ce légume en fait l’accompagnement idéal pour une viande, un poisson ou même des œufs.

 

Et si vous voulez innover, on vous propose une recette originale, des frites de panais au four.

Le rutabaga

Dernier mais non des moindres, le rutabaga est lui aussi un légume oublié, souvent confondu avec le navet de par son aspect visuel. Sa chair est néanmoins beaucoup plus jaune que son cousin, tandis que son goût est lui plus prononcé tout en restant agréable. Vous pouvez cuire le rutabaga comme si vous étiez en train de cuisiner une pomme de terre.

 

Et pour vous réchauffer, on vous propose une recette bien généreuse, les lasagnes au fromage et au rutabaga. Vous allez en devenir fan.

Vidéo suggérée

Vous regardez : Ratafia