• Connexion
  • Inscription
Stocker et préparer en amont : oui, mais comment faire avec une petite cuisine ?

Le batch cooking, comprenez la cuisine par lots, est une façon de s'organiser pour ne pas passer trop de temps derrière les fourneaux... et encore moins de temps à réfléchir à ce que l'on va manger ce soir. Voilà pour la théorie... Mais concrètement, comment l'applique-t-on si notre frigo n'est pas plus grand qu'un mini-bar et que l'on n'a ni four ni congélateur ? Pour ne pas aller en courses tous les trois jours en cette période de confinement, on vous aide à y voir un peu plus clair sur l'organisation et le stockage des repas de la semaine lorsqu'on a une petite cuisine.

Faire un état des lieux pour éviter les doublons

Comment stocker et s'organiser dans une petite cuisine ? Adobestock

C'est plus fort que nous, on veut faire des stocks par peur de manquer de beurre ou d'oeufs. Mais en fait, c'est le meilleur moyen de gaspiller de la nourriture. Pareil pour les conserves : inutile d'avoir 6 boîtes de maïs et 3 de haricots si l’on vit seul.

 

La première étape pour stocker efficacement dans une petite cuisine ? Faire un état des lieux de ce que l’on a déjà avant d'aller faire les courses. Comme ça, on évite les fameux “ah tiens, il m’en restait ?” et autres “ah bah c’était là, ça !” et en prime on économise de l’argent en réduisant le gaspillage alimentaire. Bref, s’organiser dans sa petite cuisine c’est tout bénéf’.

 

Inutile d’avoir à la fois une tablette de chocolat spécial dessert et des pépites de chocolat. Il suffit de tailler des copeaux de chocolat dans la tablette pour s'en servir comme des pépites. Un ingrédient, deux usages : c'est aussi ça l'organisation.

 

Préparer sa liste de façon logique

Penser votre liste de courses en fonction de votre menu de la semaine. Adobestock

Le secret pour réussir à stocker des aliments pour toute une semaine dans une cuisine riquiqui, c'est le choix minutieux des ingrédients. Il faut penser stratégique : on planifie un menu de la semaine qui reprend plusieurs fois les mêmes aliments. Alors, avant de noter un ingrédient dans la liste on se pose la question : "pour quelles recettes va-t-il me servir ?

 

Par exemple, achetez une boîte de 12 oeufs au lieu de la petite de 4 : certes, ça paraît beaucoup dit comme ça, mais ils vous serviront à la fois pour le brownie, la quiche lorraine, le cake jambon-olives, l’omelette des jours pressés et les tartines d’œufs brouillés et saumon fumé pour le brunch du dimanche. Un lot de 3 boîtes de thon vous fera plusieurs repas, le tout avec des ingrédients que l'on a tous à la maison : en rillettes avec du fromage frais pour un plateau télé, dans une sauce pour les pâtes, en cake et dans une tarte au thon

 

Côté légumes frais, les carottes seront nos meilleures amies. Avec une dizaine de carottes (selon combien de couverts il y a à table), vous pouvez préparer une purée de carottes que vous transformerez ensuite en pancakes salés, des carottes vichy, un velouté de carottes, une salade de carottes râpées et un carrot cake pour la touche sucrée.

 

 

Pour le reste, pensez à des plats complets pour ne pas avoir à cuisiner des dizaines de préparations pour la semaine. Par exemple, un gratin de chou-fleur au jambon, une pizza jambon et légumes et des currys de légumineuses. Privilégiez aussi les recettes avec peu d'ingrédients assez courants, histoire de ne pas avoir un pot de farine de châtaigne ou de beurre de cacahuètes qui prend de la place et dont on ne se resservira jamais. Pour cela, nous avons sélectionné 20 recettes (pains plats, cookies, goûters et biscuits apéro) à faire avec seulement 3 ingrédients à retrouver dans cet article.

 

Au supermarché, dirigez-vous vers le rayon vrac. Ça peut paraître bête, mais comme ça vous ne prendrez que la quantité dont vous avez besoin (adieu gaspillage) et vous éviterez les lots de 3 paquets de pâtes, les sacs de 2,5 kilos de pommes de terre et autres volumes encombrants. Privilégiez aussi les conserves : si vous avez un frigo pas plus grand qu'une télé, réservez-le pour la salade, la brique de lait entamée et les yaourts (ils vous serviront toujours pour un dessert improvisé, un gâteau de dernière minute ou des naans).

 

Si vous n'avez vraiment pas la place de stocker cette plaquette de beurre, pensez bananes mûres et compote de pommes pour le remplacer dans vos prochaines pâtisseries. Il y a beaucoup d'alternatives pour remplacer beurre, oeuf, crème ou lait dans des gâteaux. C'es toujours ça en moins à ranger dans les placards et le réfrigérateur.

 

Au retour des courses : ranger correctement

Trier et ranger correctement pour gagner de la place en cuisine. Adobestock

D’abord, on trie : s’il y a des choses ouvertes depuis trop longtemps et sans pince refermable, on jette. Ensuite seulement on range, mais avec une logique : les choses dont on se sert souvent passent devant, tout comme ceux dont la date de péremption est proche. Pour les autres produits (le café en poudre alors que vous êtes un aficionados du thé, les baies de goji de votre tante quand elle vient vous rendre visite, etc.) vont clairement au fond du placard. 

 

Sacs de courses remplis, vous avez de quoi rester confiné toute une semaine. Stockez vos produits en vrac dans des bocaux. L'astuce : jouez sur les tailles des bocaux pour les empiler facilement dans le placard. Pas besoin d'un récipient énorme pour quelques amandes...

 

Enlevez au maximum les emballages autour des packs de yaourts : mine de rien, on gagne de la place (et on évite de faire entrer des bactéries dans le frigo). Reperez tous les aliments qui ne vont pas au frais : moutarde, oeufs, chocolat, brique de lait non entamée. Ca fait toujours ça de moins à caser dans le frigo. 

 

On prépare les bases pour gagner du temps la semaine

Le batch cooking peut s'adapter à des petites cuisines. Adobestock

Après le stock, place à la cuisine. Inspirez-vous de ce livre batch cooking : préparez les bases quelques heures ce week-end pour n'avoir qu'à assembler les aliments le reste de la semaine. Comme ça, on évite de se prendre la tête devant le frigo à se demander ce que l'on va manger, on ne cède pas à la livraison, aux plats tout prêts ou aux assiettes de pâtes faites à la va-vite.

 

Optimiser son temps, d'accord... mais concrètement ? Épluchez et découpez vos légumes pour les  prochains jours, et faites les choses simultanément : on est conscient que vous n'avez qu'une ou deux plaques de cuisson, tout ne pourra pas se faire en même temps. Mais pendant que vous râpez quelques carottes pour votre salade et votre carrot cake, faites cuire votre chou-fleur, du quinoa ou du riz pour le reste des recettes que vous aurez choisi pour la semaine.

 

Le principal, c'est de planifier vos repas à l'avance pour acheter et préparer l'essentiel sans paniquer d'en avoir en trop et de ne pas avoir de congélateur pour tout stocker. Le point positif, c'est qu'avec le confinement, il n'y a pas de risque de sortie entre amis à l’improviste, on pourra vraiment tenir le planning que l'on se fixe.

Vidéo suggérée

Dans le même univers