Icone utilisateur
  • Inscription
Comment réaliser un menu de la mer pour Noël avec poissons, coquillages et crustacés ?

Noël et les fêtes de fin d’année sont souvent le moment pour déguster du poisson, des fruits de mer et des crustacés. Vous ne savez pas trop comment composer votre menu sur le thème marin ? Pas de panique, on vous donne quelques idées et toutes nos astuces ! 

Les entrées

Un bon repas de noël commence par une bonne entrée, cela va de soi. Histoire d’innover un peu, on vous propose de partir sur des entrées assez légères, inspirées de recettes emblématiques de pays comme le Japon ou le Pérou. Embarquement imminent.

 

On commence avec une recette de fruits de mer qui nous vient tout droit du pays du soleil levant, avec les palourdes au saké. Ce plat relativement méconnu chez nous est servi dans de nombreux izakaya japonais (des restaurants de quartier) et est une véritable bombe de saveurs, le jus des palourdes venant se mélanger au saké et aux herbes fraîches, formant une sauce délicieuse. Assez facile à préparer, les palourdes vont s’ouvrir avec la vapeur dégagée par le saké et donc le jus des palourdes, parfumant le plat à la perfection. 

 

Ensuite, on part au Pérou pour une recette beaucoup plus connue en France, le fameux ceviche de bar. Cette entrée bien fraîche fonctionne super bien pour les fêtes, aussi bien sur le choix du poisson, le bar, un poisson à la chair fine, que pour ses accompagnements, très originaux et de saison, comme la patate douce ou la banane plantain. Vous pouvez remplacer le bar par du saumon, du thon ou même de la daurade en fonction de vos envies. 

 

On termine par une troisième entrée, bien plus française et dans la tradition de noël, le carpaccio de noix de Saint-Jacques. Nos chefs Christophe et Damien ont mis la main à la pâte pour vous confectionner une recette super fraîche, très légère et très visuelle. Vous n’avez qu’à suivre leurs conseils pour réaliser votre entrée. Et pour la touche surprenante, n’hésitez pas à servir le carpaccio directement dans la coque de vos Saint-Jacques, avec quelques herbes fraîches et les épices de votre choix.

Les plats

On passe au plat de résistance, toujours sur le thème de la mer, avec des recettes fraîches et variées qui plairont à toute la famille.

 

Pour commencer, on vous propose de servir un turbot grillé dans l’assiette de vos convives arrosé généreusement de beurre fondu, dans le but de mieux cuire le poisson. Pour faire un peu le show, vous pouvez servir le poisson entier à table puis servir les filets à votre famille directement à l’assiette, comme le veut la tradition dans les grands restaurants. Pour accompagner ce poisson fin, on vous propose de réaliser une belle purée de pommes de terre légèrement truffée, qui fonctionnera parfaitement avec le turbot.

 

Si vous êtes un amateur de poisson, vous aimez la sole pour la qualité de sa chair mais également pour son goût, fin et délicat. Comme la saison des agrumes commence avec l’arrivée du grand froid, on vous propose de réaliser une papillote de sole avec un délicieux chutney de pamplemousse. L’acidité et le sucré du chutney se marieront parfaitement avec la sole, surtout si vous servez le poisson avec quelques légumes à la vapeur ou une salade de pousses d’épinard.

 

Pour la dernière recette, on part sur les côtes françaises avec un met d’exception, le homard. Pêché sur les côtes bretonnes, ce crustacé, cousin éloigné de la crevette, est souvent la star des repas de Noël. On le retrouve ici accompagné de trofie, des petites pâtes en forme de tube et de sa bisque de homard, venant se mêler aux pâtes. Le jeu de texture est très appréciable, la couleur donne très envie et le goût du homard est sublimé par la bisque de homard. Un plat 100% réconfortant.

Les accompagnements

On y pense pas assez souvent, mais les accompagnements peuvent faire d’un bon plat un très grand plat. C’est donc à vous de jouer pour passer de 1 à 3 étoiles d’un coup ! 

 

Un accompagnement qui fonctionne en règle générale tout le temps avec le poisson blanc, c’est la pomme de terre. Sautées, en purée ou à la vapeur, ces 3 types de cuisson sublimeront le goût de vos poissons. On vous propose une recette super simple de purée, que vous pouvez agrémenter de truffe noire râpée au dernier moment.

 

Si vous préférez les poêlées de légumes, vous êtes au bon endroit. Quelques haricots, des champignons, des pousses, des brocolis… Tout fonctionne ou presque, à vous de faire jouer votre imagination en fonction de vos goûts. Comme on est sympa et que c’est la période des cadeaux, on vous donne quand même une recette de poêlée de légumes inratable.

Les vins

Pour accompagner le repas, qui plus est le repas de Noël, quoi de mieux qu’un accord mets et vin ? Même si le poisson s’accompagne généralement de vin blanc, vous allez voir que ce n’est pas toujours le cas. 

 

Pour commencer, on vous propose la boisson de fête par excellence, le champagne ! Cet alcool pétillant fait la fierté de notre pays à l’étranger, on vous propose donc de le déguster avec le turbot, les Saint-Jacques et le homard. Vous pouvez retrouver notre sélection de champagne sur le site de Pour de bon. 

 

Côté vin blanc, tout dépend de vos goûts. Un Sancerre fonctionnera très bien avec les palourdes, un bourgogne avec le ceviche, et un vin plus du soleil pour la sole et son chutney de pamplemousse.

 

Pour le vin rouge, l’idéal est un vin assez doux, avec des notes de fruits rouges. Privilégiez donc des vins du sud, comme des vins italiens plutôt que des vins de la région de Bordeaux, qui prendront sûrement le dessus sur la chair délicate du poisson.

 

On vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année autour d’un bon repas marin !

Vidéo suggérée

Vous regardez : Verrines de homard et crabe