Connexion

Poire

Homère la considérait comme « le fruit des dieux » et nos anciens souverains, qui en recevaient une lors de leur sacre, comme un « fruit royal ». Rien de moins ! Pour nous, simples manants qui aimons sa chair juteuse et sucrée, elle rassasie autant qu'elle désaltère puisqu'on s'en garde une pour la soif. À moins que, comme le suggère le facétieux Pierre Perret, on ne se garde « une soif pour la poire ». 

Informations pratiques

Variétés

Sur les quinze cents variétés que l'on dénombre, seule une dizaine est présente sur les marchés. 

Les plus précoces, d'août à octobre, sont la guyot et la williams, qu'au Moyen Âge on appelait « poire du bon chrétien ». Ce sont les vedettes de nos vergers. Disponibles jusqu'en avril, les poires d'automne et d'hiver sont essentiellement: la grosse comice, à peau jaune pâle ; la passe-crassane, dont le bouchon de cire rouge fxé à l'extrémité du pédoncule ralentit l'évaporation de l'eau ; la conférence, aux formes élancées ; la beurré hardy, dont l'épiderme olivâtre cache une chair fne aux saveurs musquées ; la louise-bonne, petit fruit jaune et allongé à la chair ferme et juteuse ; ou l'Angélys, à épaisse peau brune, créée en 2000 et qui peut se conserver sans s'abîmer jusqu'à trois semaines à l'air libre. 

Achat

Mûre à point en été, un peu verte et ferme de l'automne jusqu'en avril, où elle continue de mûrir dans votre compotier. 

Préparation

On la croque, on la coupe, certains la pèlent d'autres non si elle n'a pas été traitée. Retirez le cœur et les pépins.

Utilisation

Crue, au couteau, en smoothie, en sorbet (la williams ou la doyenné du comice) ou dans une salade de fruits. Cuite, c'est l'une des reines des compotes, des tartes et des pâtisseries en tout genre. Ses accords préférés vont du chocolat (poire belle Hélène) à la crème d'amande (tarte Bourdaloue) en passant par le caramel, le vin rouge et les épices. En version salée, elle accompagne boudin, gibiers et canard, se mêle aux salades mixtes et aux tagines et s'entend comme larron en foire avec la plupart des fromages, bleus et chèvres en tête. 

Conservation

Une semaine à l'air libre. Elle est verte ? Placez-la quelques heures en bas du réfrigérateur car le froid accélère sa maturation. Une fois tranchée, arrosez-la de jus de citron pour empêcher sa chair de s'oxyder. Congelez-la en compote, faites-la sécher à four doux, conservez-la au sirop dans des bocaux stérilisés et préparez-en des gelées ou des confitures relevées d'épices (vanille, cannelle, badiane, clous de girofe, gingembre…). 

Valeurs nutritionnelles pour 100g

De la famille des rosacées, elle est peu calorique avec 53kcal/100 g. Bien dotée en fibres et en minéraux, elle dissout l'acide urique au fur et à mesure qu'il se forme. La poire est donc précieuse pour les arthritiques, les goutteux et les rhumatisants. 

Calories Protéines Glucides Lipides
53.00 kcal 0.49 g 10.00 g 0.27 g

Accords de saveurs

Elle s'accorde avec les autres fruits, les épices, le vin rouge, le miel, les amandes, volailles et gibiers.

Tour de main

Articles