Connexion

Tout savoir sur le Ramadan

Le Ramadan, l’un des piliers ou fondements de l'islam sur cinq avec la profession de foi, le pèlerinage à la Mecque, la prière, et l’aumône obligatoire, se caractérise par un jeûne strict du lever au coucher du soleil (de la première à la quatrième prière) : pas de nourriture, pas de boissons, pas de tabac et pas de relations intimes.

Il permet au croyant de se libérer de ses péchés en faisant pénitence, c’est aussi le temps du pardon. L’origine du mot Ramadan fait d’ailleurs référence à une chaleur intense, « on brûle ses péchés ». Une fois le soleil couché, les croyants mettent fin au jeûne et partagent un repas généreux et convivial. Il existe cependant des exceptions pour les personnes à santé fragile, les femmes enceintes, allaitantes ou pendant la période de leur cycle. Celles-ci devront soit rattraper ou compenser en préparant par exemple le repas pour les pauvres.

Le Ramadan est le neuvième mois du calendrier musulman et suit le calendrier lunaire. De ce fait, la période du ramadan se décale chaque année d’environ onze jours. Selon la tradition, l’archange Gabriel a révélé le Coran au prophète Mahomet lors de la 27ème nuit du mois de Ramadan, la « nuit du destin » (Laylat al-Qadr). Le jeûne a été instauré durant ce mois sacré de Ramadan en 624 de l’ère chrétienne pour célébrer cet événement.

En fin de Ramadan, les jeûneurs doivent pratiquer la Zakatt-al-Fitr ou aumône obligatoire et ce dernier jour donne lieu à une fête, l’Aïd-el-Fitr qui célèbre la clôture du jeûne et le premier jour du mois suivant. Cette fête du sacrifice est marquée par l’abattage rituel d’un animal, mouton ou chèvre que l’on doit partager entre sa consommation personnelle, ses voisins et ses proches et les pauvres à parts égales.

Le Ramadan, c'est souvent la période ou l'on consomme le plus de soupes, type Hrira ou Chorba, pour ne nommer que celles-ci. Les soupes sont synonymes de rupture du jeûne, on les accompagne souvent de bourek, de briouate ou encore de pain et galette : batbout, msemmens,...

Il en existe une multitude aussi savoureuses les unes que les autres. Pour la harira, on a le choix entre la soupe marocaine version agneau, volaille, boeuf, harira sans viande, ces soupes sont consistantes et complètes. Tout comme les chorbas : version classique, Chorba Algérienne, Chorba Frik ou encore la Chorba Bayda soupe blanche au poulet. La magie de ces soupes, c'est qu'elles varient selon les saisons, les régions et chaque famille a sa recette fétiche. Mais ce mois de jeûne est aussi l’occasion de se retrouver en famille et entre amis autour de nombreux plats généreux qu'on prend plaisir à préparer et déguster : tajines, couscous ou de nombreuses salades comme la Chachouka, salade de carottes à la chermoula, salade de pois chiches,... Sans oublier les douceurs pour nos palais sucrés comme les irrésistibles cornes de gazelle, makrouts, dattes farcies ou basboussa.

Bon Ramadan à tous.

Vidéo suggérée