Logo de la boutique de 750gPanier
Mon compte
  • Inscription

Noël végétarien : Qu'est-ce qu'on prépare ?

A l'approche des fêtes, on se torture l'esprit pour trouver un menu de Noël qui plaise à tout le monde. Et tous les ans c'est le même stress pour trouver les recettes adéquates. Et si l'un des invités est végétarien, ça devient la panique à bord... Ou pas, car il suffit parfois d'un peu d'imagination pour transformer des plats traditionnels en plats végétariens. 

 

Les idées à venir devraient être inspirantes ou vous aider dans vos choix. Inutile de revoir tout votre menu, il ne s'agit pas de remplacer toute la viande ni de préparer 50 choses différentes. L'intention de préparer quelques préparations sans viande est déjà énorme alors suivez vos envies, votre intuition et si vous n'êtes pas inspirés, peut-être que ces idées vous seront utiles... 

 

Qu'est-ce qu'un Noël végétarien ?

Un Noël végétarien est un Noël sans chair animale au menu, ce qui comprend toutes viandes, toutes les volailles, tous les crustacés et les poissons. Car oui, un végétarien ne mange pas de produits de la mer, car c'est de la chair animale. Même topo pour les insectes. Ce sera donc ni saumon, ni foie gras, ni escargot, ni huître, ni chapon, bref, vous avez compris, n'est-ce pas ? 

 

N'oubliez pas non plus de proscrire les bouillons de volaille, les fonds de veau ou la gélatine animale, car un végétarien ne mange pas de produits ayant nécessité la mort d'animaux. A ne pas confondre avec un végétalien qui exclue aussi, en plus, les produits issus des animaux : œufs, miel, lait et dérivés.

 

Qu'est-ce qu'on peut servir en apéritif ?

L'apéritif doit reste léger pour pouvoir accueillir la suite du repas. 

 

  • On reste simple et on propose divers feuilletés, verrines de légumes ou de soupes.
  • On peut préparer des rillettes végétariennes ou terrines végétales à base de champignons, lentilles, tofu ou seitan. A servir avec un pain de campagne, complet ou aux graines.
  • On prévoit un joli assortiment d'oléagineux, on peut les aromatiser aux épices de son choix et les faire griller. Ainsi que quelques dips de légumes à croquer et quelques dips pour les tremper : sauce au yaourt, tapenade, houmous à varier (potiron, betterave, petit pois,...). Rien d'orignal mais toujours simple et efficace.

 

 

Que servir pour une entrée de Noël végétarienne ?

Quelques idées pour une entrée chaude végétarienne :

  • Tarte tatin salée : endives, oignons rouges, pommes de terre, potimarrons, choux,... à préparer en version individuelle
  • Crumble salé : potimarron, butternut, potiron, patate douce, qu'on parsème de pain d'épices émietté ou de crumble salé à aromatiser d'épices de Noël.
  • Soupe ou velouté : on profite des produits et légumes de saison et on joue sur les épices.
  • Brick ou feuilleté : on ose marier les saveurs sucrées et salées, comme le chèvre et le miel qui fonctionne à tous les coups, ou bien les fruits et les fromages.
  • Crème brûlée salée : aux épices, au fromage ou aux champignons.
  • Soufflé : au fromage ou aux légumes.
  • Oeuf brouillé : avec une pointe de truffe, il devient chic.

 

Pour une entrée froide végétarienne :

  • Carpaccio : de champignons, de betterave, d'avocat, fenouil, radis,...
  • Salade & croquettes : un assortiment de différentes salades, accompagné de croquettes de fromage ou pommes de terre par exemple. Pensez aux cromesquis ou arancini, ces croquettes italiennes qui plairont à tous les coups. A servir avec une vinaigrette originale ou des tartines de chèvre chaud.
  • Salade de légumes de saison : endive, fenouil,... 
  • Terrine froide de légumes.
  • Tartare de légumes.
  • Assiette de crudités : avec un peu de graines germées pour le côté festif.
  • Ile flottante salée : avec un peu de curry ou d'épices

 

Quel plat principal pour un Noël végétarien ?

 Cuisiner un plat unique végétarien (pour tout le monde ou en version individuelle)

 

  • Le hachis parmentier reste un classique, en remplaçant la viande par des lentilles ou des protéines de soja texturées ou champignons. On peut jouer sur la couleur et la saveur de son hachis en préparant des associations originales en pensant au panais, potimarron, cèleri boule, patate douce, navet, pomme de terre vitelotte, châtaigne, pois cassé... 

 

  • On reprend l'idée du célèbre boeuf Wellington, Un rosbif en croûte feuilletée, à décliner en remplaçant la viande par une farce aux champignons, aux légumes ou aux lentilles.

 

  • La tourte peut être aussi une idée originale et facile. On la décline aux pommes de terre, au seitan, au tofu, aux légumes ou aux champignons.

 

  • La patate douce farcie peut faire un plat tout-en-un. On la cuisine en mariant les saveurs des épices de Noël, de fruits secs, d'oléagineux, de céréales et de fromage.

  

Cuisiner un accompagnement que tout le monde pourra manger et prévoir un mets végétarien à part.

 

 

  • Pensez aussi à toutes les céréales en jouant sur les différentes variétés : blé, épeautre, sarrasin, (quinoa rouge, noir, blanc, trio) ou boulgour (blé, orge, épeautre, kamut) qui peuvent changer.

 

On peut rendre un accompagnement basique en un accompagnement chic en y ajoutant une petite note de produits nobles ou simplement des produits de qualité supérieure : de la truffe, du champignon, du fromage AOP ou en utilisant des produits qu'on ne cuisine pas quotidiennement, comme les légumes oubliés par exemple. 

 

Quelquefois il suffit simplement de préparer des choses du quotidien à faire maison : pommes duchesse, pommes de terre dauphine, pâtes fraîches, riz noir, gnocchis... ou de changer la présentation habituelle d'un plat qu'on a l'habitude de faire en redoublant de créativité, la forme joue beaucoup aussi.

 

Quels mets prévoir ?

  • Seitan : aussi "viande de blé", le seitan est composé principalement de farine, il est riche en protéines et c'est un excellent substitut à la viande. Il se présente sous la forme de bloc, de rôti, de saucisse ou en tranche & galette.
  • Tofu : il peut être nature, fumé, mariné, laqué ou en croûte.
  • Galettes de légumes : le choix est très large, ça peut être des galettes, de légumineuses ou de céréales auxquelles on ajoute des légumes.
  • Feuilletés : bouchée à la reine version champignon, chèvre-miel, compotée d'oignons, duxelles de champignons, épinards et ricotta, lentilles,... 
  • Duxelles : une farce à base de champignons, pouvant être utilisée pour farcir les légumes de saison par exemple (potiron, patate douce,...), des pâtes ou ravioles ou feuilletés ou bricks.
  • Oeufs : Ils peuvent être préparés en un oeuf cocotte dans un légume, un champignon ou un pain individuel. Pensez aussi aux oeufs parfaits, un peu plus difficiles à réussir car ils doivent être cuits à 65°C mais l'effet est assuré. A défaut, des oeufs pochés feront très bien l'affaire. 

 

Le dessert de Noël végétarien

Le choix est large, tant qu'on évite les desserts à base de gélatine, sauf si on utilise de la gélatine végétale. Mais aucune restriction là-dessus, vous allez pouvoir mettre tout le monde d'accord. Le plus dur restera de choisir quelle bûche ou quel dessert préparer.

 

N'oubliez pas non plus de prévoir quelques biscuits de Noël pour les convives ou pour grignoter entre deux plats pour patienter jusqu'au dessert tout en servant un vin chaud ou un jus de pommes épicé...

 

Avoir un végétarien à table, que ce soit en période de fêtes ou non, l'intention que vous lui porterez à cuisiner différemment est déjà un beau cadeau. Restez imaginatif, cuisinez avec amour, vos efforts seront récompensés, vous satisferez tout le monde, végétarien ou non, de l'apéritif au dessert. Et le principal est de partager de bons moments tous ensemble non ?

Vidéo suggérée